La compagnie

« Tu ouvrirais ce carnet. Tu verrais qu’il y serait question du ciel, de cette part du ciel qui reste en nous, électrisée, nocturne, sauvage, inaliénable. Tu verrais sur le bleu de ces pages, la blancheur d’une étoile, qui est celle aussi du sel, du feu. Des mots passeraient sous tes yeux, dans le matin de tes yeux. Un mot comme celui-là : âme. »

Christian Bobin

La compagnie Ciel Bleu voit le jour en octobre 2017 sous l’impulsion de Louise Ferry. Son premier spectacle, Burn Baby Burn de Carine Lacroix, mis en scène par Adrien Popineau, est présenté aux festivals Off d’Avignon et d’Aurillac à l’été 2018.

La compagnie emprunte son intitulé à la drogue que transporte un personnage de la pièce, Violette, âme errante perdue entre la vie et la mort. Une rencontre inattendue donne à son voyage un tour initiatique. Elle trouve dans les astres le sens qui lui manquait et retrouve force et inspiration.

La compagnie se structure en 2019 autour d’une première création collective dirigée et mise en scène par Thomas Debin, Signé, Dionysos,  un spectacle choral réunissant cinq comédiennes : Louise Ferry, Angèle Garnier, Clémence Josseau, Suzanne Jouannet et Nour Kilzi. Tous se sont rencontrés au Cours Florent et sont passés, pour la plupart, par la classe de Jerzy Klesyk, pédagogue polonais.

La compagnie Ciel Bleu défend un théâtre poétique et politique qui fait entendre des récits individuels et collectifs cherchant à redonner du sens au monde. Le théâtre se conçoit comme une aventure transformatrice qui engage pleinement les comédiens dans le processus de création.